Actualité

L’hydrogène : notre énergie de demain ?

Partager sur

Le 3 mars, notre Responsable Smart Energy Caroline Mazzoleni, a participé à une table ronde organisée à Toulouse sur le site de l’ENAC (Ecole Nationale de l’Aviation Civile) par l’IESF (Ingénieurs et Scientifiques de France) et la DSNA (Direction des Services de la Navigation Aérienne) dans le cadre des Journées Nationales de l’Ingénieur. 

À l'occasion, plusieurs experts ont échangé sur les soutiens nationaux et européens à la filière hydrogène.

Caroline Mazzoleni interventionSelon Caroline Mazzoleni, l'hydrogène devient une énergie incontournable grâce à l’expansion de l’énergie solaire, ainsi qu’à la baisse des prix.

Avec 100 GW de panneaux photovoltaïques installés en 2018, c’est la première source d’électricité mondiale pour les nouvelles capacités. Technologiquement la situation évolue vite. Les fabricants d’équipements (électrolyseurs, piles à hydrogène) multiplient leurs capacités de production et enclenchent la spirale de baisse des coûts. Ces deux facteurs associés à une massification des centrales de production d’hydrogène permettent d’approcher la compétitivité face aux énergies fossiles.

Etaient présents : Michel Delpon (Député Dordogne et président groupe Hydrogène à l’Assemblée Nationale), 3 représentants de la région Occitanie dont Bertrand Monthubert (conseiller régional), la DSNA et des représentants des entreprises Bouygues Energies & Services, Safra, Engie, Airbus et Safran.

Le débat s'est focalisé sur les enjeux de la mobilité hydrogène et sur l’hydrogène dans l’aéronautique, avec une présentation du projet SEPHER en cours de réalisation par les équipes de Bouygues Energies & Services associées pour l’occasion à Powidian et BG21.

Le projet SEPHER c'est quoi ?

Pour préserver l’environnement mais également pour diminuer ses coûts d’exploitation et de maintenance, la DSNA a lancé le projet SEPHER (Secours Electrique par Pile à Hydrogène et Energies Renouvelables). À terme, ce projet vise à déployer, sur l’ensemble des sites isolés de la DSNA, des solutions de production d’électricité basées sur des piles à combustibles alimentées par de l’hydrogène produit par des énergies renouvelables (principalement solaire photovoltaïque).

Cette solution « verte » remplacerait ainsi les groupes électrogènes au fuel utilisés actuellement qui sont à la fois polluants et coûteux en termes de maintenance. Par rapport à la configuration actuelle, la consommation d’énergie primaire sera ainsi réduite de 57%, et les émissions de Gaz à Effet de Serre de 39%. 

Le site de la station radio de Sarlat-Canéda (Dordogne) a été retenu pour accueillir le premier démonstrateur. De nouvelles solutions industrielles émergent et laissent présager une substitution rapide des actuels groupes électrogènes par des systèmes à hydrogène avec des performances équivalentes.

Actualités

Retrouvez l'ensemble des sujets qui font l'actualité de Bouygues Energies & Services : nouveaux projets, innovations, événements publics et clients, partenariats, communiqués de presse...

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125